“Cover Your Tracks” d’EFF détectera votre utilisation du mode de verrouillage d’iOS 16

Le nouvel iOS 16 d’Apple offre un outil puissant pour ses utilisateurs les plus vulnérables. Le mode de verrouillage réduit les moyens dont disposent les attaquants pour pirater les téléphones des utilisateurs en désactivant certaines fonctionnalités souvent exploitées. Tout en offrant une défense solide contre les intrusions, il est également trivial de détecter que cette nouvelle fonctionnalité est activée sur …

Pas-à-pas la FinTech apparaît dans l’événementiel au Burundi.

À l’échelle nationale, le secteur événementiel était souvent axé sur d’autres domaines à part le domaine technologique, enfin, durant ces dernières années avec l’apparition des start_ups locales, on assiste à l’avènement des initiatives comme : des foires et des salons digitals, notamment le salon digital organisé par la fondation Mvura ; Miss Tech Burundi de Burundi Innovation Hub et tant …

Quoique sa forme, la cybercriminalité au Burundi a des effets  dévastateurs

Comme partout ailleurs dans le monde entier la cybercriminalité évolue à un rythme inquiétant voire même spectaculaire et le Burundi n’est pas épargné de cette malveillance électronique, c’est d’ailleurs un pays qui est parmi les État qui ont avancés  trop de propositions visant le discours de haine en ligne lors de la comité spécial des Nations unies qui s’est tenue à Vienne, de plus, il ne figure pas parmi les 29pays africains qui ont une législation sur la protection des données selon l’Union Internationale des Télécommunications (UIT) dans son global cybersecurity index 2020, cependant, le gouvernement Burundais a opté le 4 février 2022 pour une loi qui lui permet de lutter contre  ce type  de criminalité.

Les infractions liées à la parole devraient être exclues du projet de traité des Nations Unies sur la cybercriminalité

Les gouvernements doivent protéger les personnes contre la cybercriminalité, et ils doivent également respecter et protéger les droits humains des personnes. Cependant, partout dans le monde, les gouvernements abusent régulièrement des lois sur la cybercriminalité pour réprimer les droits de l’homme en criminalisant la parole. Les gouvernements affirment qu’ils doivent le faire pour lutter contre la désinformation, la “haine religieuse, …